Informatique et agriculture
Haut de page

Dilepix trouve la clé des champs

Dilepix - A.Alban et A.Yol ©FranckHamon
Dilepix - A.Alban et A.Yol ©FranckHamon

Comment mieux surveiller les cultures, anticiper les récoltes, prévenir la présence de nuisibles sur les plantes ? Une start-up rennaise se lance dans l’analyse d’images pour aider les exploitants agricoles à être plus efficaces.

Nombre d’exploitants agricoles disposent désormais d’outils générant des données : sondes, robots, caméras, drones… Autant d’équipements utiles à condition de savoir exploiter cette masse d’informations. C’est là qu’intervient Dilepix, start-up rennaise fondée en mars dernier par Aurélien Yol et Alban Pobla. Le premier est ingénieur informatique, le second a un profil commercial et marketing. Le duo propose des solutions d’analyse agronomique et automatique d’images qui permettent une optimisation de la production. « À partir des outils déjà en place dans une exploitation, explique Aurélien Yol, on récupère de la donnée qu’on va analyser pour alerter si besoin et permettre à l’exploitant d’agir au plus juste. » En repérant, par exemple, la présence de mauvaises herbes sur une partie d’une parcelle ou l’arrivée d’insectes nuisibles sur des plantes.Dilepix a commencé à travailler pour des coopératives agricoles.

Levée de fonds

Elle est en contact avec des équipementiers spécialisés afin d’étudier de possibles partenariats. Une levée de fonds est en cours. Le but est de recueillir 600 000 euros en vue de développements futurs, notamment en matière de recrutement. « La moitié de cette somme est sécurisée par le fonds IT Translation. Nous sommes également soutenus par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en tant que lauréats du concours i-Lab. » Aurélien Yol et son associé Alban Pobla peuvent entrevoir l’avenir avec confiance.