Storymap
Haut de page

Les agents du Département peaufinent la 3e étape du Tour de France 2016

L'Ille-et-Vilaine prépare le Tour de France
Découvrez le parcours du Tour de France 2016 en Ille-et-Vilaine en carte et en images.

Moins d’un mois avant le départ de la Grande Boucle depuis le Mont Saint-Michel, samedi 2 juillet. Deux jours plus tard, lundi 4/07, le peloton ralliera Granville à Angers via l’Ille-et-Vilaine. Jeudi 2 juin, 23 agents du Département ont contrôlé la section brétillienne de ce parcours dans les conditions de la course. Une sortie de 67 kms entre Louvigné-du-Désert et Gennes-sur-Seiche via Combourtille pour traquer le moindre détail à corriger ou rectifier sur le trajet.

Rendez-vous avait été donné à 8h45 au nord de Louvigné-du-Désert, au lieu-dit « Les Petites Coutures ». C’est un groupe d’une trentaine de coureurs amateurs, dont 23 agents du département d’Ille-et-Vilaine (8 du siège et 15 des agences réparties sur le territoire bretillien), qui a pris part à cette opération dont l’objectif était des plus sérieux, au-delà du côté convivial du rassemblement, puisqu’il s’agissait de valider le bon état de la route qui sera empruntée le 4 juillet prochain par le Tour de France.

Refaites le parcours sur la carte et en images : clic, clic, clic !

Refaites le parcours sur la carte et en images !

Temps frais et pas de pluie… la météo était idéale pour s’attaquer aux 67 kms de la sortie avec un arrêt-ravitaillement, prévu à mi-chemin, au passage de Combourtille. On reconnaissait quelques têtes connues dont Serge Bodin, ancien champion de France amateur 1988 et ex-pro, ainsi que Marc Gomez qui remporta Milan – San-Remo en 1982 ! Deux meneurs d’allure et régulateurs pour un peloton, encadré par deux moteurs de la Gendarmerie, dont il était décidé qu’il roulerait compact à une allure compatible avec le niveau de chacun et la mission à accomplir. Ce qui a été le cas puisque le compteur affichait entre 25 et 26 km/h de moyenne à l’arrivée à Gennes-sur-Seiche. Ensuite, ce fut quartier libre pour gagner les vestiaires et la douche à Argentré avant le repas en commun au centre d’exploitation. Certains en ont profité pour faire parler la poudre et boucler ces 8 kms sur le plat à 35 km/h ! Reportage en images.

 Reportage : Pierre Minier